NBA : À quel poste Victor Wembanyama jouera-t-il aux Spurs ?
Benjamin Moubèche -
Journaliste
Éperdument passionné de basket, parti vivre à San Antonio pour suivre les Spurs de Victor Wembanyama après un diplôme à l'IEJ, le regard constamment fixé sur la NBA, tant sur le terrain que sur les statistiques et les contrats.

À moins d’un mois du début de la saison NBA, une question subsiste : à quel poste Victor Wembanyama évoluera-t-il ? Unique, l’alien des San Antonio Spurs ne correspond à aucune position traditionnelle et refuse d’entrer dans une case. Il semble se diriger, par défaut, vers le poste 4.

Comment Gregg Popovich a-t-il l’intention d’utiliser sa recrue phare de l’été ? « Je n’en ai aucune idée », a honnêtement répondu l’entraîneur ce lundi, lors du media day des San Antonio Spurs. À la veille du camp d’entraînement, il semble que le poste de Victor Wembanyama n’ait toujours pas été défini. Celui que l’on qualifie d’extraterrestre ne correspond à rien de ce que la NBA a connu jusqu’à présent, et lui attribuer une position précise serait une tâche ardue, voire futile.

Pour cause, le premier choix de la draft 2023 possède la taille d’un grand pivot (2,25 m), le bagage technique d’un ailier et une polyvalence exceptionnelle en défense. Dans une ligue où l’importance des postes diminue chaque année, connaître précisément celui de Wemby n’est pas essentiel. Mais il est crucial de définir plus ou moins son rôle pour déterminer qui l’accompagnera sur le terrain.

« Ne pas me mettre dans une case »

Victor Wembanyama tient à rester lui-même, plus que n’importe quel autre joueur. Il a toujours rejeté les étiquettes. « La meilleure façon pour moi d’aider cette équipe, c’est de ne pas me mettre dans une case » a-t-il ainsi rappelé. Avec un profil unique, il espère sortir des sentiers battus dès sa première année en NBA. « Gregg Popovich a appris à me connaître, et j’apprends à le connaître. Nous savons que nous allons faire quelque chose d’original. Quelque chose de spécial » a annoncé le rookie. La star des Spurs occupera sans aucun doute un rôle extrêmement polyvalent, notamment en attaque, où il est capable de marquer de n’importe où sur le terrain et, dans une certaine mesure, d’orchestrer le jeu. Que ce soit en tant que poste 3, 4 ou 5, cela importe peu : on ne peut pas s’attendre à quoi que ce soit de « classique » de sa part.

Dans la raquette aux côtés de Zach Collins ?

Puisqu’il faut bien l’aligner aux côtés d’autres joueurs sur le terrain, Victor Wembanyama occupera sans aucun doute une place à l’intérieur de la raquette. Listé comme « forward » plutôt que « center » (pivot) dans l'effectif de San Antonio, ce sera certainement en tant que poste 4. « J’ai toujours joué au poste 4, donc cela peut continuer sans problème » a-t-il assuré. « Souvent, lorsque je joue aux côtés d’un pivot physique dans la raquette, cela fonctionne bien. J’ai pu le constater au fil des années. »

Tout porte à croire que ce pivot sera Zach Collins, avec qui il a développé « une bonne entente sur le terrain » et un lien privilégié. « À l’entraînement, dès qu’on a l’occasion de choisir son équipe, c’est lui que je choisis, parce que ça marche bien » a raconté le Français. Si le cinq majeur reste à définir, la composition de la raquette, elle, semble déjà toute trouvée.

Articles liés