F1 : Verstappen inarrêtable, il a rejoint Schumacher et Hamilton
Benjamin Labrousse

Sur le point d’obtenir son troisième titre de champion du monde consécutif, Max Verstappen a été inarrêtable cette saison. Seulement âgé de 26 ans, le champion de Red Bull semble destiné à devenir l’un, si ce n’est le plus grand pilote de l’histoire de la Formule 1. Nick Heidfeld estime d’ailleurs que ce dernier est largement au niveau de légendes comme Lewis Hamilton ou encore Michael Schumacher.

Victorieux à 48 reprises dans sa carrière, Max Verstappen pourrait très prochainement dépasser la barre des 50 victoires. Un palmarès hallucinant pour celui qui a soufflé sa 26ème bougie ce samedi. Dans un entretien accordé à Sport1, l’ancien pilote Nick Heidfeld a affirmé être stupéfait par le niveau du Néerlandais. « Ce que fait Verstappen est très impressionnant, et son talent a toujours été incontesté. En piste, on peut voir qu’il est spécial, même par rapport aux autres pilotes de pointe. Ce qui m’a surpris, dans le bon sens du terme, c’est qu’il a appris de ses erreurs et a extrêmement bien progressé. C’est un pilote de Formule 1 complet. Vraiment, très, très peu de pilotes sont aussi spéciaux que Verstappen », a déclaré Heidfeld dans des propos relayés par Motorsport.com.

« On pourrait quand même reconnaître Schumacher »

« Il y avait Michael Schumacher. Quand je pilotais encore en Formule 3000, j’allais voir les F1 à Monaco. Aujourd’hui encore, je ne cesse de le répéter : si tu regardais toutes les voitures et si tous les casques étaient peints de la même couleur, on pourrait quand même reconnaître Schumacher », poursuit Nick Hiedfeld. « Il pilotait tout simplement d’une manière différente. Il contrôlait mieux sa voiture et roulait plus près des murs ».

« Il était un peu plus imprécis que Schumacher »

Enfin, l’Allemand estime que Max Verstappen a rejoint des pilotes comme Lewis Hamilton ou encore Fernando Alonso au rang des pilotes de légendes. « Lewis Hamilton avait un excellent contrôle de sa voiture mais il était un peu plus imprécis que Schumacher, et Fernando Alonso a également attiré mon attention à l’époque. Il ne roulait peut-être pas aussi près des murs mais il était incroyablement régulier et contrôlait très bien sa voiture ».

Articles liés